6 juillet Espace La Sorbonne

 21h30 The Soul Papaz

Soulpapaz 

Il est fort possible que ça nous rappelle les grandes époques de la soul et du funk, et pourtant c'est encore autre chose.

Damien Traini compose Soul Papaz en puisant dans ses connaissances inépuisables de la musique Mandingue. Les rythmiques sont incisives, implacables, inévitables, fatales.

Elles ouvrent la voie à la danse et déroulent le tapis rouge groove à la section cuivre et au chant de Janvier (Jean Vincent Garibal).Celui-ci est un autre phénomène, qui se pose en maitre de cérémonie, chanteur aussi lyrique que mystique, enflammant chaque scène où on a pu voir le groupe se produire.